Tout savoir sur la DJ Maeva Carter

Culture

Written by:

Dans les plus grands clubs et festivals, les DJ enflamment les platines et les pistes de danse. Ces animateurs, passionnés de musiques électroniques, font danser des milliers de personnes tout autour de la planète. David Guetta, Bob Sinclar, DJ Snake… Ce milieu très masculin compte aussi parmi ses rangs, des femmes très talentueuses. En effet, Nina Kravitz, Miss Kittin ou Ellen Allien sont de grands noms de la scène électronique. En France, Maeva Carter a su percer, et fait désormais danser la planète entière. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la DJ Maeva Carter.

Des débuts télévisés remarqués

Bien loin des platines et du monde de la musique, Maeva Carter s’est d’abord fait connaître du grand public, sur le petit écran. En effet, en 2008, cette jolie jeune femme participe à l’émission de téléréalité “L’île de la Tentation”. Cette tentatrice ne passe pas inaperçue, et ce passage à la télévision lui permettra de se créer rapidement de nombreux contacts. Ainsi, après ce passage remarqué sur le petit écran, Maeva Carter tourne dans de nombreux clips et devient mannequin en posant pour plusieurs magazines de mode. Ce sont ses premiers débuts dans le monde de la nuit. À partir de ce moment, Maeva Carter se dirige sans le savoir vers le métier de “DJette”. Par ailleurs, durant cette période, Maeva Carter incarne déjà le rôle de Disc-Jockey dans le clip “When The Sun Goes Down” de Antoine Clamaran.

La rencontre qui a tout changé

Aujourd’hui, Maeva Carter est sans aucun doute l’une des personnalités féminines les plus réputées dans le monde de la nuit. Les festivals se l’arrachent, ses passages dans les clubs défoulent les passions et ses morceaux sont mondialement connus. Mais son succès n’aurait pas été tel sans une rencontre qui a tout changé. En effet, c’est en Chine, en 2008 que Maeva Carter a une révélation. En voyage dans le cadre de son emploi de mannequin pour réaliser des photographies, elle rencontre DJ Kash et DJ Getdown. Ces deux montpelliérains lui transmettent alors leur passion pour la musique. C’est grâce à cette rencontre que Maeva Carter se découvre un vrai goût pour le mix. Ces deux grands noms ont été des mentors et des professeurs qui ont changé sa carrière.

Le début du succès

À force de persévérance, Maeva Carter se lance dans la musique. En 2009, la jeune Djette se produit pour la toute première fois devant un public rassemblant plus de 2 000 personnes, au Galaxy Beausemblant. C’est alors un rêve qui se concrétise pour Maeva Carter.

En 2011, elle rejoint Gilles Luka et Solenn-Océane dans le groupe Ocean Drive. Dans ce groupe, Maeva Carter n’est pas au second plan, en effet, elle devient la principale DJ. Le succès est au rendez-vous et le public est conquis par ce trio. La même année, le groupe sort son single “Whatever”. Acclamé par la critique et très apprécié du public, ce morceau énergique est diffusé dans toutes les radios et dans tous les clubs en France. C’est une franche réussite et les fêtards sont convaincus par le talent du groupe, mais surtout, par le talent de Maeva Carter.

Une carrière fulgurante

Après la sortie de “Whatever”, la carrière de Maeva Carter prend un nouveau virage. La Djette fait des ravages et collabore avec des artistes prestigieux. Partout autour du monde, la DJ est invitée dans les clubs les plus selects pour mixer. Ses sets d’électro ne cessent de ravir les passionnés de musique qui en redemandent. Maeva Carter se produit aux côtés de Bob Sinclar, Greg Cerrone, Joachim Garraud…

En 2013, Maeva Carter décide de relever un nouveau défi. En effet, la DJette décide de se lancer en solo. Elle sort alors son premier single “Fatal Weapon”. Encore une fois, Maeva Carter rencontre le succès. Elle enchaîne les concerts autour du monde, de Dubaï à Londres, jusqu’en Malaisie. La même année, Maeva Carter est nominée aux NRJ DJ AWARDS pour le titre de meilleure artiste féminine de l’année pour son single “Fatal Weapon”.

Maeva Carter a aussi un grand cœur. En plus de 10 ans de carrière, cette Djette a mixé partout, et pour tout le monde. En effet, cette artiste a même réalisé une prestation à Kaboul, en Afghanistan. L’OTAN lui avait proposé de mixer pour les soldats militaires présents sur place. Cela reste l’une des plus belles expériences de sa vie.

Depuis, Maeva Carter continue de parcourir le monde et d’enflammer les pistes de danse. La Djette est aujourd’hui l’une des artistes les plus reconnues dans le monde de la nuit. Ses apparitions sont toujours très attendues, tout comme ses projets ou ses sets régulièrement diffusés sur Fun Radio. Maeva Carter n’a pas fini de faire danser les amateurs et passionnés d’électro, tout autour de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *