Repérer et soigner une côte fêlée

Santé

Written by:

Une douleur intense dans les côtes à la suite d’un éternuement brutal ? Votre côte est peut-être fêlée. Beaucoup de personnes pensent à tort que les côtes ne peuvent se fissurer que lors d’un choc brutal, or ce n’est pas le cas… Une côte fêlée n’est pas à prendre à la légère. En effet, cette fracture provoque généralement de vives douleurs. Pour éviter les complications, il est plus que conseillé de consulter très rapidement un médecin pour suivre un traitement adapté. Voici comment repérer et soigner une côte fêlée.

Repérer une côte fêlée

Si votre côte est fêlée, il vous faudra peu de temps pour le remarquer. En effet, la fêlure d’une côte provoque une vive douleur qui ne passe pas inaperçue. Même si une côte fêlée reste une fracture superficielle, il est très important de suivre un traitement rapide, notamment pour soulager la douleur. Ainsi, la souffrance au niveau de la côte est le principal symptôme. Cette dernière aura tendance à s’intensifier dans certaines situations : en respirant profondément, en toussant, ou encore en bougeant la tête… Pour éviter de trop souffrir, il faut éviter les mouvements brusques et les déplacements.

Il faut savoir qu’une côte fêlée n’est pas cassée. Il s’agit simplement d’une fêlure, une craquelure sur la côte qu’on peut repérer en effectuant une radio. Lors de cet examen prescrit par le médecin, le spécialiste pourra apporter un diagnostic complet et déterminer l’ampleur de la fêlure. Il faut également savoir qu’en cas de côte fêlée, la radio laisse apparaître un trait sur l’os. L’os est entier, mais ce « trait » peut provoquer des douleurs insupportables, c’est pourquoi il est important de consulter rapidement un spécialiste et de se reposer.

Par ailleurs, il faut aussi savoir qu’il est difficile de savoir combien de temps peut perdurer cette douleur… On estime que celle-ci commence à s’estomper à partir de deux semaines. La consolidation des os peut, quant à elle, durer plus de 4 semaines. En cas de côte fêlée, il est donc nécessaire de rester entre 4 et 6 semaines au repos pour se rétablir et éviter de nouvelles complications !

Côte fêlée, des causes insoupçonnées

Comme énoncé précédemment, une côte fêlée peut résulter de causes insoupçonnées. En effet, on pense souvent que la côte fêlée est exclusivement due à un choc brutal, mais cela n’est pas tout à fait vrai. Voici les différentes raisons qui peuvent provoquer la fêlure d’une côte.

Chute ou choc violent : la cause la plus connue est, bien entendu, la chute ou le choc violent. Par exemple, la côte peut se fêler si vous êtes victime d’un accident de voiture et que vous subissez un violent choc, ou encore à la suite d’une chute dans un escalier… La côte peut également être fêlée lors de la pratique d’un sport de combat comme la boxe ou encore lors de la pratique d’un sport d’hiver comme le ski.

Toux et éternuements : cela peut paraître étonnant, mais une quinte de toux ou un éternuement violent peuvent aussi être à l’origine d’une côte fêlée, notamment chez les personnes qui possèdent une ossature déjà fragilisée, comme les personnes âgées.

Port de lourdes charges : enfin, le port de lourdes charges peut également provoquer la fêlure d’une côte. Si une personne exerçant un emploi physique se fêle une côte, elle devra être mise à l’arrêt pour ne pas aggraver son état de santé.

Soigner une côte fêlée

Soigner une côte fêlée peut prendre plusieurs semaines, le temps que la fêlure se résorbe. En effet, les os auront besoin de temps pour se consolider. Cependant, une côte fracturée ne nécessite pas de plâtrage. Dans certains cas, un bandage circulaire est conseillé mais cela peut être gênant pour la respiration. De façon générale, les médecins prescrivent des antalgiques qui permettent de soulager la douleur ainsi que des myorelaxants. La souffrance peut être intense et durer plusieurs semaines, c’est pourquoi les antidouleurs sont prescrits pour traiter la fracture d’une côte. Le repos est également un élément indispensable pour se remettre rapidement sur pied. Il est, évidemment, fortement déconseillé de pratiquer une activité physique durant la période de traitement.

Dans certains cas plus complexes, une hospitalisation peut être nécessaire, notamment si des troubles respiratoires apparaissent.

Prévenir une fêlure de côte

Prévenir une fêlure de côte est presque impossible, notamment lorsque la fêlure est provoquée par un éternuement ou une quinte de toux… Cependant, si vous pratiquez un sport de combat, vous pouvez minimiser les risques en prenant le temps de vous échauffer correctement et en enfilant un plastron. Si vous êtes amateur de sport automobile ou si vous adorez dévaler les pistes de ski, vous pouvez aussi trouver des équipements sportifs adaptés pour protéger vos côtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *